mercredi 22 octobre 2008

Siège de mites à farine (ces petites salopes de pyrales) dans ma cuisine!

Je vais être honnête: nous frôlons la catastrophe en ce moment et nous sommes à bout de nerf! En effet, nous sommes assiégés par des foutues mites à farine depuis longtemps, mais nous pensions stupidement, naïvement, innocemment que nous en étions venus à bout. Non. Pas du tout. Louis, ce matin, en dégustant ses céréales, a manqué vomir: il y avait des larves vivantes qui flottaient à la surface du lait! C'est complètement horrible, car il était rendu à la toute fin de son petit déjeuner... pauvre enfant! Pour lui faire plaisir (mais surtout pour m'enlever de la tête l'image de la petite chose rose grouillante se noyant dans le lait), j'ai décidé de m'attaquer directement à la source du problème: tout jeter, tout nettoyer à grand renfort d'eau de javel et ce qui n'est pas jeté, le congeler durant 24h pour tuer tout ce qui pourrait s'y trouver de vivant ou semi vivant. Vous saviez que ces cochonneries de pyrales FONT DES TROUS dans les doubles sacs de congélation avec fermeture à glissière?!?

Aussi, attention, car il m'est arrivé de constater que les produits achetés à l'épicerie contenaient parfois des oeufs de ces cochonneries. Des sacs de semoule que j'avais mis directement dans des pots de verre en arrivant à la maison se sont retrouvés quelques semaines/mois plus tard infestés de cocons, de larves, de filaments dégueulasses et de papillons pour mon plus grand dégoût. Même que je suis pas mal certaine que les céréales que Louis a mangé ce matin étaient pré infestées: je ne vois pas comment, en moins de 4 ou 5 jours, sinon, un papillon aurait pu aller y pondre des oeufs et les oeufs éclore pour nous offrir cet extra protéiné complètement répugnant. Enfin, je crois que je ne veux même pas le savoir... Juste de l'écrire, j'ai envie de vomir et de ne plus jamais manger.
Ce n'est PAS VRAI que les produits qu'on achète sont exempts de bestioles en tout genre, en fait, pour qu'une denrée soit interdite de vente ou d'importation, il faut que le nombre de bestioles soit d'un certain nombre par poids de denrée, en deçà duquel, c'est toléré. Inspectez bien vos fruits séchés...

Les mites de la farine aiment: les céréales, le lait en poudre, les biscuits, la farine, les fruits séchés, les piments rouges séchés, les noix, la levure alimentaire (pauvre Katia!), le chocolat, les pâtes, le riz etc. J'en ai trouvé dans des boîtes d'épices fermées hyper cher, ainsi que dans des boîtes de paprika hongrois (bien oui, après tout, c'est du piment!). Attention, elles peuvent même s'intéresser à la moulée pour chats et chiens, et une des premières causes d'infestation, c'est la nourriture pour oiseaux et rongeurs!!! Parfois, elles aiment même certains fruits comme la poire ou la pomme fraîches. Il semble qu'elles apprécient aussi ce qui est légèrement moisi. Ça va bien! Quelques miettes de pain entre la planche à découper et le comptoir peut être pour elles le lieu des milles délices, ne l'oubliez pas. J'ai lu des histoires d'horreur où les larves avaient élu domicile sur les plafonds des cuisines. Sans commentaire.
On sait qu'on a ces cochoncetés comme colocataires quand on trouve: des mites qui virevoltent partout (si vous ne vous en doutiez pas rendu à ce stade, vous êtes probablement en pur déni), des genre de fils de soie dans les boîtes et aliments (désolée de vous le dire, mais il s'agit de leurs excréments!), bien entendu des petites larves dégueulasses vivantes ou mortes, des foutus cocons ou, et ce sera le signe que vous êtes dans la merde: les vestiges de leur mue, l'espèce de coquille vide translucide de la larve.
Pour s'en débarrasser? Tout jeter ce qui est infesté ou suspect, congeler 24 h à 3 jours ce qui semble bon dans les denrées sèches, nettoyer comme il faut toutes les conserves, les pots, les tupperware, ouvrir les boîtes (même si le produit à l'intérieur n'a rien à voir, comme des bouteilles de colorant alimentaire) et vérifier si il n'y a pas un cocon dans la boîte (misère, et ça arrive souvent en plus!), vérifier la jonction des couvercles des pots de verre (même si les bestioles n'y sont pas entrées, elles peuvent avoir pondu à la jonction et vous faire louper une larve, ce qui serait bien dommage car quelques mois plus tard, il vous faudrait tout recommencer), nettoyer à fond les armoires, les portes d'armoire, le dessus des armoires, les planches à pain, les comptoirs, le dessous du gril pain, laver si il le faut sous le four etc. enfin, tout ce qui est plate et long à faire dans une cuisine, et avec une solution d'eau et de javel en plus, bonjour l'odeur! (parait que le vinaigre aussi fonctionnerait).
Quand tout ça est fait, vous prémunir grâce aux trucs de grand maman contre une prochaine infestation: mettre du laurier, de la lavande, des boules de coton imbibées d'huile essentielle de laurier, une orange piquée de clous de girofle (j'ai rien testé de tout ça).
Sinon, il reste les pièges aux phéromones qui attirent les mâles et ne sont pas dangereux pour les aliments (j'en ai jamais vu par contre en magasin). J'ai aussi lu des trucs un peu étranges, comme la vente sur le net de petites bestioles qui parasitent les oeufs des pyrales. Paraîtrait qu'on met ça dans nos armoires et que quelques semaines plus tard, c'est terminé. Maintenant, je ne suis pas certaine de les "truster" quand ils disent que ces dites bestioles disparaissent simplement après avoir sauvé votre garde manger. Il y a aussi une poudre de je ne sais trop quoi, genre silice, qui abîme les cocons. À vous de voir ce que vous voulez intenter comme "poursuite à la pyrale".
Enfin, en faisant une petite recherche, je suis tombée sur plusieurs blogs et sites intéressants sinon hilarants sur les infestations de ces petites salopes dans nos cuisines! Bonne lecture, c'est relativement très très drôle quand on y pense et on se sent moins seul!

Culinotests: Adieu les mouches (là on parle plutôt de mouches, mais c'est drôle quand même)
Le bleu de travail de Titane: Cohabiter avec vos mites alimentaires
Toutclean: le site de la vie pratique: La mite alimentaire
Chic, on dîne chez Aliénor: Mites alimentaires: le retour
Infestation.ca: Pyrales
Chacha, une joyeuse délurée: Au secours, les mites alimentaires!
Je suis comme je suis: Pyrales de malheur
*La photo n'est pas de moi mais a été chipée ICI
Source: probablement une épicerie qui, si je savais c'était laquelle, aurait la plus effroyable mauvaise critique sur mon blog et serait à tout jamais boudée par moi et mon entourage.

16 commentaires:

Katia a dit…

Si ça peut te rassurer, je suis moi aussi COMPLÈTEMENT infestée depuis quelques semaines ! (Pour le plus grand bonheur de mes chats qui chassent et mangent ces cochoncetés...) J'ai même trouvé une gentille petite larve (de type mini chenille) qui pendouillait d'une étagère de mon garde-manger en se tortillant. Heureusement, je n'en ai pas encore trouvé dans ma nourriture. Elles doivent s'attaquer à un ingrédient dont je ne me sert pas souvent...

Je dois toutefois avouer que je n'ai ni le temps de tout laver mon garde-manger, ni le budget de tout jeter et racheter. Pour l'instant, je me croise les doigts... et je compte sur l'esprit de chasseur de mes chats ! Au moins, la farine et les épices ne sont pas dans le garde-manger et sont donc épargnés.

Katia a dit…

Aaaaaaaaaaah je viens de les spotter ! Elles sont dans un sac de levure en vrac les salopes !

Malorie a dit…

Heurk, je vais ajouter levure alimentaire à ma liste de "repas des pyrales".

Blanche a dit…

Ça me rappelle un truc que j'ai appris quand je travaillais chez déli-noix:
les fruits secs importés sont souvent irradiés ou fumigués pour tuer LES VERS! EEEUUUUURK! Je crois que je préfère les radiations.

Fleuretta a dit…

J'en ai jamais eu mais merde que tu me fais peur! C'est complètement dégueu cette affaire là!

Je peux te dire que je vais surveiller mes contenants de proche proche proche!

vievielacomedie a dit…

C'Est une histoire d'horreur,
Ouach, Malorie ca me fout les jtons, je n'ose même pas aller voir ce qui ce passe, j'ai déja parfois retrouver des petits carcasses de bestioles sèchés dans des contenants hermétique des surplus que je n'utilisait que rarement.
Brrrrrrrrrrr, ca m'écoeure....
Comme tu dis ca donne envie de ne plus manger, en plus le tofu que j'avais au souper goûtait et sentais bizarre, tu m'a rachevés!

vievie

Malorie a dit…

Youch, du tofu qui sent pas bon, oublie ça :S
Je pense que c'est dans la même catégorie pour moi que de la viande qui sent mauvais.
Les petits fils et carcasses, c'est définitivement ça... mais tu as sans doute eu la chance qu'ils restent enfermés dans les pots.

BainRose a dit…

Mais c'est une histoire de dingue !! Quelle horreur pour les céréales, pauvre Louis !!!

Oui, moi aussi je vais regarder attentivement mes produits secs. Est-ce que ça peut se développer dans un produit au frigo ?

Je me rappelle que la dernière fois que j'ai voulu aller m'acheter des graines de lin au magasin de vrac près de chez moi, il y avait de ces fils blancs à l'intérieur du contenant....et des larves dégoutantes !!!

Malorie a dit…

Beurk, c'est certain que c'était ça, elles adorent les graines de lin :S
Si il y en avait là, il y en avait aussi éventuellement dans d'autres produits si les larves sont arrivées à maturité (papillon) avant que la magasin s'en rende compte puisque les papillons arrivent à trouer les sacs très facilement.
Au frigo, je n'ai jamais entendu cela, j'ai l'impression qu'elles ne doivent pas du tout apprécier le froid. En tout cas, c'est certain que c'est plus facile à contenir dans la mesure où si l'on voit un papillon sortir du frigo, on peut facilement réagir rapidement avant que ça s'étende...
Le problème, c'est que ces petites salopes, quand on fait le gros ménage des armoirs, elles vont juste se cacher ailleurs dans la maison histoire de se faire oublier, puis revienne ;a l,assaut quand on baisse la garde :O

Katia a dit…

Re-aaaaaaaaaah !! J'ai trouvé des vieilles réserves de noix de pin et d'amandes complètement infestées de larves grouillantes cette fin de semaine dans mon garde-manger ! Les pyrales devaient y être depuis longtemps car une bonne partie des noix était complètement en poudre... POUAH ! Poubelle !!! (Ça fait moins mal au coeur quand c'est des vieilles noix probablement rances...)

Malorie a dit…

Beurk! J'ai aussi trouvé des aliments en poudre du genre, quelle horreur!
Qu'elles s'intoxiquent, ces petites salopes, avec les huiles rances!

Miss Diane a dit…

Un vrai film d'horreur, juste avant d'aller au lit! Oh que je vous plains les filles! J'ai connu ces petites bestioles à deux reprises il y a bien longtemps. Mais là, j'ai comme une envie d'aller tout examiner dans mon garde-manger!

Katia, toutes les noix se conservent mieux au frigo.

Marie-Christine a dit…

Comme je te comprends!!! J'En ai eu pendant plusieurs mois...à deux reprises, j'ai fait tout le ménage et la derniere fois a été la bonne J'Ai jeté beaucoup de chose... j'ai tout lavé au vinaigre. Maintenant, tout est dans des pots massons, ou avec des pinces, dans des sacs, des gros pots de vitres... des céréales... en passant par fécule, sel... farine,

Je n'ai pas eu à acheter des féromones pour les attirer... mais si elles reviennent, jen acheterai

IsabelleD. a dit…

Yark trop dégeu cette histoire et j'ose même pas aller voir si y'en aurait pas dans mon garde-manger, j'ai trop la trouille...lolll!! Pauvre Louis, je crois que je m'en serais jamais remis si j'avais vu ça dans mon bol.. :S

J'aurais certainement pas le choix d'aller zieuter ça de plus près juste pour avoir la conscience tranquille et surtout pour ne pas en manger accidentellement.

thierry93190 a dit…

Bonjour,

il existe une solution vraiment radicale,biologique et naturelle de se débarasser des mites alimentaires et textiles.Il suffit d'utiliser le Trichogramme un micro insecte se nourrissant des oeufs de la mite la rendant ainsi stérile et évitant un nouveau cycle de reproduction.
www.mites-alimentaires.fr

Katia a dit…

Je déménage dans une semaine et je suis en train de faire le ménage du garde manger... Nouvelle nourriture à pyrales répertoriée : orge, lentilles corail et possiblement graines de tournesol ! Je vais les avoir les salopes !