mercredi 8 octobre 2008

Gratin de courge spaghetti au laurier, aux tomates et à l'ail confits

Bon, je vous le dit d'avance: on a tellement mangé rapidement ce plat qu'il ne reste que les photos des tomates avant cuisson... c'est triste car c'est tout de même un plat magnifique et j'aurais probablement convaincu certaines personnes de tenter le coup en montrant le résultat final. Ce sera pour une prochaine fois! Je fais ce plat depuis longtemps mais c'est la première fois que je le fais avec des tomates fraîches et gorgées de soleil et ça change tellement le goût que j'ai décidé de vous en faire part illico. Normalement, je prends des tomates italiennes en boîte que je fais mijoter avec de l'ail, de l'huile, du laurier, du sel et du poivre.
Quand je fais ce plat, en général, c'est pour accompagner un poisson, et il serait parfait avec de la volaille, de la saucisse, un steak... mais on va se le dire, seul, il est encore meilleur!
Note: je ne sais pas pour l'Europe, mais ici, au Québec, on se fait trop souvent vendre des vieilles feuilles de laurier sans goût, sans parfum, cueillies depuis des siècles. Arrêtez ce carnage!! Dites NON! Achetez du laurier sur branche dans des marchés public: vous comprendrez alors pourquoi on dit de ne pas forcer la note sur le laurier, c'est une plante excessivement aromatique et ici, les deux feuilles simplement infusées dans le confit de tomates donnent au plat tout son goût et son arôme particulier.

Gratin de courge spaghetti au laurier, aux tomates et à l'ail confits (un grand plat à gratin)
25 tomates italiennes mûres (moi, un petit panier: 23 tomates pour être honnête)
8 gousses d'ail (en chemise c'est mieux)
2 feuilles de laurier (le plus fraîches possibles)
30ml à 45ml d'huile d'olive (au goût)
1 courge spaghetti
Poivre et sel du moulin
Fromage au goût (moi, cheddar extra fort)

Dans un grand plat, déposer les tomates dont vous aurez enlevé la queue, les gousses d'ail, le laurier, puis saler, poivrer et verser l'huile en enrobant bien le tout.
Couper la courge en deux sur le long. Retirer les graines (vous pouvez les laver et les faire rôtir avec du sel sur une plaque), saler, poivrer la chair puis retournez les demi courges chair contre plaque sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier aluminium.
Faire cuire la courge et les tomates au four, à 375 degrés, en tournant souvent les tomates et l'ail pour leur permettre de bien rôtir. Elles sont prêtes quand la pelure s'enlève toute seule en tirant, que l'ail est translucide et qu'il y a pas mal de jus accumulé au fond du plat. La courge est prête quand un couteau à fine lame entre dans l'écorce et transperce la chair assez facilement. Attention: avec l'expérience, j'ai compris qu'il était préférable de faire cuire la courge au 3/4 plutôt qu'entièrement avant d'en faire un gratin. En effet, si elle est trop cuite, les spaghettis ont tendance à se désagréger un peu trop et une partie de la courge est en "purée". C'est mieux d'avoir un peu de difficulté à défaire les "spaghettis", qui termineront leur cuisson dans le plat à gratin avec la sauce et dont la etxture sera parfaite à la finale.
À la fourchette, défaire les spaghettis (il ne devrait rien rester de la courge que l'écorce fine et la queue), déposer dans un grand bol.

Laisser les tomates refroidir un peu, puis retirer avec les doigts la peau de chacune d'elle, ainsi que la peau des gousses d'ail si vous les avez cuites en chemise. Retirer le laurier. Écraser à la fourchette les tomates et l'ail pour obtenir une belle purée, puis ajouter à la courge. Bien mélanger, rectifier l'assaisonnement, déposer dans un grand plat à gratin et recouvrir de fromage. Cuire 30 minutes à 350 (180) puis à grill pour faire gratiner.

7 commentaires:

Katia a dit…

Va falloir que j'essaie, il me reste 3 courges spaghetti chez moi :)

Anonyme a dit…

Une si grande différence pour le laurier tu dis? Je cours chez ma voisine d'à côté lui soutirer des feuilles à son arbre avant que l'automne s'en charge!!!

Joëlle Lemire a dit…

Ça écrit anonyme, mais c'est moi, Lèchevitrine... Excuse, j'ai coché mon nom-URL pour que tu me reconnaisses mieux mais ça donné ce que tu peux voir...lol! Ça doit être pour ça aussi que je ne trouve pas comment ajouter une option "commentaire" sur mon blogue... Pfff!!!

Zolasoleil a dit…

Non mais à chaque visite ici ça me donne envie de courrir au marché et de passer l'après-midi à cuisiner! Ça me semble vraiment succulent ce plat.

Alice a dit…

je n'ai jamais gouté de courge spaguetti .. cette recette me donne envie d'en rechercher assiduement ce week-end au marché!

Bridge a dit…

Voilà, j'ai encore accroché sur une de tes belles recettes, et le verdict fut vraiment très bon !!

Francis a dit…

Hihihi,

je suis tombé sur ton blogue par hasard en cherchant le temps de cuisson de la courge spaghetti!

Nous voilà une fois de plus virtuellement réunis!