mercredi 11 février 2009

Tortellini tomates raisins et ail confit à la roquette, sauce courte piquante parfumée à la pâte d'anchois

Un plat de pâtes prêt en un tour de main et au goût puissant, de la même famille que les fameuses pâtes à la puttanesca, mais sans olives, oignons ou câpres (mais vous pouvez bien entendu en ajouter à votre guise). Ça se mange seul en plat principal ou encore pour accompagner une belle pièce de viande grillée. Parfois, quand j'en ai à la maison, j'ajoute quelques feuilles de basilic frais, une cuillère de pesto ou encore un peu de tapenade d'olives noires, selon l'humeur.

Tortellini tomates raisins et ail confit à la roquette, sauce courte piquante parfumée à l'anchois (2 plats principaux ou 4 en accompagnement)


250g à 350g de pâtes fraîches farcies (moi, des tortellini aux champignons porcini)
3 c. à soupe d'huile d'olive
6 gousses d'ail pelées et émincées
2 piments oiseaux entiers
1 c. à thé de pâte d'anchois (ou plus)
1/2 c. à thé de harissa (ou plus)
1 grosse barquette de tomates raisins (1 pinte)
eau au goût
75g de petites feuilles de roquette
sel et poivre du moulin

Faire cuire les pâtes fraîches à l'eau bouillante salée jusqu'à cuisson al dente (elles ne doivent pas trop cuire car elles termineront leur cuisson dans la sauce). Égoutter.

Pendant ce temps, faire cuire dans une poêle à feu très doux l'ail et les piments oiseaux dans l'huile d'olive. L'ail ne doit pas roussir rapidement mais confire tout doucement et les piments juste infuser. Quand l'ail est bien confit, ajouter la pâte d'anchois, l'harissa et une bonne demi tasse d'eau et bien mélanger pour obtenir une sauce onctueuse pas trop épaisse et très parfumée (ajouter de l'eau au besoin). Ajouter les tomates raisin entières et laisser cuire à feu doux: elles ne doivent pas compoter complètement mais tout juste cuire et rester le plus possible entières. Rectifier l'assaisonnement avec le sel et le poivre du moulin (attention, la pâte d'anchois est déjà assez salée), ajouter les pâtes et remuer pour qu'elles absorbent un peu de la sauce. Juste avant de servir, ajouter la roquette crue.

On peut enlever les piments oiseau à tout moment quand on juge qu'ils ont rendu assez de leur force dans la sauce.
On peut servir avec quelques copeaux de parmesan ou de pecorino.

5 commentaires:

Clem a dit…

Que c'est joli et ça doit être très parfumé avec toutes ces saveurs :-)

pompelpot a dit…

De bien jolies couleurs, réunies dans un plat certainement délicieux!

Sonya a dit…

Un plat tout en couleur...wow Bravo :)

PETITS PÉCHÉS ET DÉLICES a dit…

Miam ça l'air bon ces petites pâtes cuisiné d'une façon très simple exactement comme je les aime, comme en Italie quoi! Peu d'ingrédients et un maximum de goût,merci de ton passage sur mon blog ça ma réellement fait plaisir,Manon

Alice a dit…

pleins de saveurs que j'aime .. je suis conquise !