lundi 2 février 2009

Palets de millet tomates séchées, cheddar fort et tapenade, mayonnaise épicée à l'harissa

Mise au défi de cuisiner le millet (millet qui, si j'en consomme journalièrement dans mon pain multigrain et parfois sous forme de "tourtière" végétale du commerce, n'est pas au menu autrement) j'ai choisi plutôt que de tenter une recette glanée sur le net à tout hasards, de dangereusement improviser un petit quelque chose qui, je l'espérais, serait tout de même mangeable.
Si, après la cuisson du dit millet, j'étais assez septique vu la texture pâteuse de la chose (je vous suggère de cuire le millet de la même façon que vous le faites normalement, en respectant simplement le 1/3 jus de tomate ou légumes, 2/3 eau. La manière que j'ai utilisé à mon sens n'est pas tout à fait au point, même si dans cette recette, elle donne un résultat impeccable), j'ai commencé à reprendre confiance quand j'ai goûté l'appareil avant de façonner les palets. Les goûts sont bien balancés, c'est délicieux et une fois cuits, les palets sont bien croustillants à l'extérieur, ce qui règle le cas du "pâteux" du millet
J'ai tout de même fait une petite mayonnaise minute, bien épicée comme je l'aime. Les palets sont bons comme ça, mais avec la mayonnaise, ils sont très bons. Assez bons pour que Louis en mange 3 1/2 et que Paulette, la chatte névrosée de la maison, décide que le millet avait goût de poisson dans sa tête de chat lobotomisé. Elle a tenté de nous voler la balance du repas, la chipeuse! Et... elle a réussit à engouffrer quelques bouchées avant que je débute avec elle (à son grand désarroi) une course poursuite à travers l'appartement en hurlant comme une timbrée.

Palets de millet aux tomates séchées, cheddar fort et tapenade, mayonnaise épicée à harissa (8 palets)

2 tasses 1/2 de millet cuit (1/3 jus de tomate, 2/3 eau)
1/2 tasse de fromage cheddar extra fort râpé
1/2 tasse de poireau cru finement haché
1 c. soupe de tapenade d'olives noires
1/2 tasse de tomates séchées hachées
1 oeuf
1/2 tasse de chapelure
sel et poivre au goût

Cuisson du millet (cette version est relativement pâteuse, ce qui n'affecte en rien le résultat final des galettes, mais vous pouvez très bien préférer utiliser votre propre mode de cuisson, l'important c'est d'utiliser 1/3 jus de tomate, 2/3 eau et d'obtenir à la finale 2 1/2 tasse de millet cuit): faire revenir dans une casserole 90g de millet (1/2 tasse) à sec, durant 2 minutes, en brassant constamment. Laisser légèrement refroidir, puis ajouter 150ml de jus de tomate (ou légumes) et 350ml d'eau. Amener à ébullition, brasser et couvrir, puis laisser cuire très doucement une petite demi heure, le temps que le millet absorbe bien le liquide. Retirer du feu et laisser reposer à couvert encore quelques minutes. Réserver au frais.

Mélanger le millet froid, le fromage, le poireau, la tapenade, les tomates séchées, l'oeuf et la chapelure. Assaisonner au goût (on pourrait ajouter du basilic frais). Façonner 8 palets avec les mains, puis les faire dorer à feu mi-fort dans une grande poêle où vous aurez pris soins de faire chauffer un peu d'huile d'olive ou de canola. Il faut bien faire dorer les palets pour qu'ils soient croustillants à l'extérieur et tendre à l'intérieur.
Servir bien chaud avec une petite mayonnaise épicée à l'harissa et une salade verte.
Mayonnaise épicée à l'harissa
mayonnaise
yogourt (même quantité que de mayonnaise ou un poil moins)
harissa au goût (moi, beaucoup!!)
poivre

Mélanger les ingrédients, rectifier l'assaisonnement.

Source: pas de source à part moi et mon génie indéniable! ;)

7 commentaires:

Zolasoleil a dit…

Alors c'est terminé le spécial asiatique? ;-)

Malorie a dit…

Non non, j'ai juste pas eu le temps encore de mettre les recettes, je fais ça... là! La prochaine bouchée va être particulière!!

alicia4 a dit…

très appétissants tes palets
j'envie ton génie :)
alicia

Clem a dit…

Quelle belle association de saveurs! C'est irrésistible pour une amatrice de galettes comme moi :-)

Katia a dit…

La seule fois où j'ai fait du millet, le résultat était horrible... Les grains n'étaient pas cuits (même après 30 minutes), avaient le centre dur et restaient pris dans les dents. Je suis donc aux prises avec un sac de ladite chose, que je regarde une fois de temps en temps du coin de l'oeil en frémissant...

Je ne suis pas très "tomates" ni "galettes", mais si tu as une belle recette de tourtière végétarienne au millet, je serais prête à essayer encore une fois !

Malorie a dit…

Je vais probablement tester une tourtière champignons-millet, j'adore ça et là, j'ai pas mal de millet dans mes armoires!

Alice a dit…

je n'ai jamais cuisiné le millet mais ton genie indéniable est très tentante !