jeudi 29 janvier 2009

Beignets de maïs thaïlandais sauce douce au piment (sans blé, sans produits laitiers)

Voilà ce qui m'a rendu presque nauséeuse à la fin du repas à thématique asiatique... pas que c'était mauvais, bien au contraire! Le problème, c'est que je ne mange que très rarement de la friture et que voulez-vous, quand c'est délicieux... bien je dois goûter durant la préparation! Goûter plusieurs temps de cuisson des dits beignets, goûter plusieurs températures de beignets (il ne faudrait pas que les invités se brûlent!), goûter avec, goûter sans sauce... bref, j'ai du ingurgiter un bon 150ml d'huile pure en m'adonnant à cet exercice. Et vous savez quoi? Ça valait le coup, et j'en ai remangé durant le repas!! C'est vraiment délicieux comme ça, mais je verrais facilement quelques crevettes ou flocons de crabe se faire un chemin vers l'appareil à beignet 2 minutes avant la cuisson... miam! En passant, j'ai préparé l'appareil à beignet un jour d'avance par peur de manquer de temps le jour du repas. Aussi, j'ai fait frire mes beignets quelques heures d'avance et les ai fait réchauffer au four sur une plaque.

Beignets de maïs (16 beignets)

250 g de grains de maïs (surgelés ou frais)
1 gousse d'ail hachée finement
1 petit bouquet de coriandre fraîche hachée finement
1 petit piment rouge oiseau débarrassé de ses graines et des membranes blanches, et haché finement (ou sambal oelek au goût)
1 échalote verte hachée ou une branche de ciboulette de Chine
1 c. à soupe de sauce soja
75g (moi, 100g et j'en mettrais même 125!) de farine de riz
2 oeufs battus
4 c. à soupe d'eau
sel et poivre
huile (1 cm dans le fond d'un poêlon)

Mélanger le maïs, l'ail, la coriandre, le piment, l'échalote, la sauce soja, la farine, les oeufs et l'eau dans un bol et bien mélanger. Saler et poivrer au goût (perso, je trouve que ça n'a pas besoin de sel en plus de la sauce soja). La pâte doit avoir la consistance de pâte à crêpe, n'hésitez pas à ajouter de la farine comme je l'ai fait sinon ce sera trop liquide et la pâte coulera sur les côtés des beignets plutôt que de rester centrée.
Chauffer l'huile dans une grande poêle, déposer des cuillères de préparation en aplatissant avec le dos de la cuillère le maïs pour l'égaliser et faire des beignets ronds. Faire cuire de 1 à 2 minutes de chaque côté jusqu'à ce que ce soit bien doré. Égoutter sur un essuie-tout et garder au chaud pendant la cuisson des autres beignets. Servir avec la sauce douce aux piments.
On peut préparer la pâte d'avance et faire frire d'avance les beignets pour ne les réchauffer au four qu'au moment du service.

Source: La cuisine thaïe, une cuisine exotique et épicée: traditions, techniques, ingrédients et recettes, Sélection champagne inc., "beignets de maïs".

5 commentaires:

Alice a dit…

je mange rarement de fritures mais je ferais une exception pour ces beignets si parfumés !

awoz a dit…

Mmmm il faudrait que je teste...ça semble vraiment bon et ça change de l'ordinaire...

Malorie a dit…

Je suis certaine que tu vas adorer!!!! C'est un pur délice et tout simple à faire :) C'est assez inusité comme goût, on est agréablement surpris quand on se rend compte que c,est "asiatique".

Mariane a dit…

Phase d'hypersalivation en cours...

Traduction: Bordel que ça l'air bon Malorie!

Pardonne mon langage des mauvais jours mais je suis sous le coup de l'émotion... Wow! Toi, tu as encore tout compris!

:)

Cuisine la Bine! a dit…

Mariane: je te confirme que ça n'a pas juste l'air, ce l'est VRAIMENT!

J'ai fait le double de la recette, je crois que j'aurais triplé j'aurais quand même entendu des "encore!" :-))

J'ai servi avec un sauté de chou chinois, fèves germées et gingembre.