dimanche 3 mai 2009

Le come back de mon pire cauchemar!!! Quand malgré 24 biscuits coco-cerises confites-cardamome je suis en &?$%

Il ne manquait plus que ça. Je ne sais pas ce que j'ai fait à je ne sais pas qui, mais ça devait être vraiment horrible, faire très mal et être excessivement et volontairement perfide pour que la stupide loi de l'univers choisisse de me faire payer de cette façon.

Ça, ÇA, c'est le pire qui pouvait m'arriver après les dernières semaines.

Oui... elles sont de retour!! Les ?&$%(")*& de petites salopes de pyrales de la farine!! Curieux de connaître mon misérable historique? C'est ici!
Bref, ce matin, profitant de ma journée de congé pour faire du ménage (déjà, ça s'annonçait une journée de chiotte), je vois en haut d'une de mes armoires une petite trace noire de forme connue. J'ai hésité, une seconde je me suis dit: si j'arrête de la regarder, si je l'ignore, elle ne va plus exister. Mais bon, je ne suis ni un chat, ni un enfant de 2 ans, alors je sais qu'à long terme, ce truc à première vue tout à fait fonctionnel ne marche pas très bien.

J'ai monté sur le comptoir -pas le temps d'aller chercher une chaise- et elle était là, me narguant de son indifférence de mite, cette indifférence qui veut dire: tu peux bien me tuer, je vais revenir, tu ne peux rien contre moi, à la fin, je gagne.

Je crois que je suis plus défaitiste que la dernière fois. Car je suis fatiguée, épuisée, car émotionnellement je suis vidée. Car je suis seule contre une mite et que je me sens tout de même en infériorité.

J'ai fait des biscuits pour me consoler (et aussi pour terminer certains restes de sacs et jeter les autres... misère...). Ça s'acharne: ils sont bons mais je n'ai pas assez mis de cardamome, ils manquent de saveur. Ou bien c'est moi qui trouve tout fade.

N'attendez pas la recette de curry de canard: je dois tout jeter ce soir puisque les poubelles passent lundi matin chez moi. J'ai fait le curry, la sauce était délicieuse mais le canard un peu ferme. J'ai à peine goûté sur le coup par manque d'appétit, puis je n'y ai plus touché par la suite. Mon canard est définitivement mort ce matin, on l'enterre demain, il n'y aura pas de funérailles publiques.

Biscuits moelleux coco-cerises confites-cardamome 24 pièces

120g de cassonade ou sucre blanc
140g de farine
100g de beurre
1 œuf
1 cuillère à café de vanille liquide
1 pincée de sel
cardamome en poudre au goût (1 c. à thé c'est trop peu, j'en mettrais au moins 2 c. à thé)
½ cuillère à café de bicarbonate de soude
100g de cerises confites coupées en deux
50g de noix de coco râpée

Coupez le beurre en dés et laissez le ramollir à température ambiante. Mettez dans un saladier le beurre et le sucre et mélangez jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez l’œuf, la vanille, puis la farine, le sel, la cardamome et le bicarbonate de soude. Remuez jusqu’à ce que la pâte soit bien amalgamée. Terminez en ajoutant les cerises et la noix de coco. Préchauffez le four à 350 (180). Recouvrez une plaque de cuisson de papier sulfurisé et déposez –y des boules de pâte de la taille d’une balle de ping-pong. Laissez au moins 5 cm entre chaque boule. Enfournez et laissez cuire 10 minutes.

19 commentaires:

Katia a dit…

Oh noooon le retour des pyrales !! Je devrais t'envoyer mes chats, ils adorent les manger (yeurk). Malgré tout ce qu'ils ont ingurgité, il reste encore des pyrales dans mes armoires. Mais je n'ai ni le courage ni le budget pour tout jeter, alors les rares fois où je trouve un nid de mites, je jette le sac en question. J'ai mis certains produits dans des plats hermétiques, ça marche plutôt bien.

Bonne chance dans ta chasse aux insectes ! Heureusement que tu as ces superbes biscuits pour te remonter le moral :)

Malorie a dit…

Je crois que ce n'est pas la même "batch" génétique que la dernière fois. Je viens d'y penser et j'ai ramené un sac de craquelins de chez un ami qui a des mites de la farine. J'ai mis le foutu sac sur le comptoir de la cuisine...
J'espère que ça va être contrôlé cette fois. Au moins, le 3/4 de ma bouffe est déja dans des boîtes de métal ou de plastique.

Malorie a dit…

Je ne crois pas l,avoir dit la der`nière fois mais j'avais finalement trouvé le dernier endroit où les pyrales se cachaient chez moi (si ça peut aider ceux qui sont pris avec le problème): elles avaient fait un nid dans la boîte de mon papier parchemin, directement dans le rouleau de papier. Quand on y pense... c'est vrai qu'on a en général de la farine sur les mains quand on prend ce rouleau et qu'il y en a toujours un peu qui s'infiltre entre les couches de papier.

Alice a dit…

Quel horreur ces pyrales ...je lutte tout le temps contre elles !!
je prends aussi un biscuit qui m'ont l'air tout à fait délicieux

Alimonia a dit…

Les biscits ont l'air absolumet delicieux... et je compatie pour ces affreuses choses.J'en ai eu un fis, et j'ai du tout jeter.Elles s'etaient developpe tranquillement dans un tub de pimet entiers.. elles ont tout moulus et on envahie le reste de la cuisine.Un cauchemar.Mis cela a part,c'est la 1º fois que je rentre chez toi, j'aime beaucoup. Bises

Malorie a dit…

C'est fou à quel point tout le monde est pris avec ce problème quand on en parle!
Alimonia: j'espère que tu reviendras, je publie de façon sporadique mais je tente de mettre à jour régulièrement. Au plaisir de te revoir ici :)

Fleuretta a dit…

Tabarouette que tu me fais rire!

Comme d'habitude ton écriture est savoureuse et même si tu es en &?%(*& tu es drôle! :-)

J'ai surtout aimé le passage du canard et le fait qu'il n'y aura pas de funérailles publiques!
Il n'y a que toi pour écrire ainsi!:-)

Pour revenir à la recette, ils ont l'air franchement bon tes biscuits!

awoz a dit…

Je serais bien curieuse de goûter à tes biscuits (pas à tes pyrales, lol)!
Je suis chanceuse, je n'ai jamais eu ce problème(je touche du bois).
Bon courage!

La Shirley a dit…

AAAAAAH les tabar*&%$!!*&% de maudite bibittes de GRRRRRRRRRR !!!! J'ai le spray smath, la trape avec les féromones, le ménage digne des mères microphobes des années 60 et un tue-mouche à portée de main en tout temps et elles finissent TOUJOURS par revenir !!! En moins grand nombre mais quand même !!!
Courage belle Malorie, courage !

barbichounette a dit…

Depuis que j'ai lu qu'il suffisait de mettre des ronds de coton avec quelques gouttes d'huile essentielle de lavande dans les placard....
Je cours vote en remettre !!!
C'est vraiment efficace !
Bon courage !
Bizzzzzz
Barbichounette

clemence a dit…

ça change... J'aime beaucoup...

Tiuscha a dit…

Si le dernier truc de barbichounette fonctionne vraiment, je dis hourrah, car les pièges, c'est le flop à chaque fois !

Malorie a dit…

Ça se peut que ça fonctionne mais il me semble avoir lu que c'était surtout pour les mites des vêtements. Enfin, laurier, clou de girofle ou lavande: autant tout mettre et croiser les doigts!

christine a dit…

Moi aussi je fais parti du club, elles reviennent en force ces petites bèbètes. Il faut mettre des feuilles de laurier dans les placards, pour l'instant j'en ai dans la maison mais plus dans mes placards, je croise les doigts, pourvu que ça dure! bonne chance!!!

Melalag a dit…

Ahahah, tu m'as bien fait rire et fait aussi remonter des mauvais souvenirs à ma mémoire!

J'avais utilisé de cette farine de kamut filamenteuse que je croyais normale à l'époque pour la confection de muffins. Beurk, quand j'y repense! Et quoi penser de mes amandes grouillantes de vie Re-beurk! Tout est maintenant transféré dans des pots de verre dès l'achat!

On va y arriver!

natasha a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Non ! C'est pas vrai !
Dis donc, ton printemps est vraiment fabuleux Malorie. Bonne chance...

BainRose

Miette a dit…

Je compatis, ces bestioles sont vraiment insupportables ! Courage !

Tes petits gâteaux ont l'air délicieux, je suis sûre qu'ils sont parfaits pour remonter le moral en cas d'attaque de pyrales... ou pas ;-) !

Bises,

Miette.

Jennifer a dit…

Mes meilleurs biscuits à vie, selon mon amoureux. J'ai bien aimé. Merci pour cette autre recette et votre blogue qui me donne d'excellentes idées de repas.