mercredi 16 avril 2008

Le détail qui tue!

Parfois, on rêve de transfigurer un truc ordinaire pour qu'il devienne extraordinaire. On peut penser à notre job, notre chum, le caractère de merde de notre animal domestique, notre chèque de TPS, notre ridicule 34 A. C'est par contre plus facile et réalisable quand on pense à moindre échelle, comme transformer un plat de semaine en plat gastronomique en un coup de baguette magique. Je ne vous propose donc pas, aujourd'hui, une augmentation mamaire (un rack à 5000$, comme dirait l'élégant Louis quand il veut me faire honte) mais plutôt une petite recette sympa qui se fait en un tour de main mais qui a un goût de ciel, et il n'y a là aucune exagération!
Le truc? Faire complètement rôtir les légumes plutôt que les faire simplement revenir et ensuite cuire à l'eau. Cette recette de potage de chou-fleur rôti a fait le tour de la blogosphère (enfin, la blogosphère québécoise) avant d'atterir ici. Pourtant, ça fait trois fois que je fais cette recette, mais on la mange trop rapidement et je n'ai jamais eu le temps de faire de photo avant aujourd'hui (et je dois admettre qu'il s'agit ici d'un reste réchauffé). Je la sers avec une huile verte à l'estragon, c'est un ajout maison, je trouve en effet que le parfum de l'estragon donne un "humph" de plus à l'onctuosité du potage. La recette a été publiée dans un Coup de pouce quelconque, mais je l'ai prise sur le Blog de Viviane en l'adaptant à mon goût. Je vous incite fortement à la faire, c'est une recette qui peut très bien servir d'entrée chaude pour un repas gastronomique, elle a toutes les caractéristiques pour y faire honneur (à part qu'elle ne vous coûtera pas grand chose!).

Potage de chou-fleur rôti, huile verte à l'estragon

1 chou-fleur en bouquets
1 gros oignon coupé en tranches
3 grosses gousses d'ail coupées en deux, pelées
3 c.soupe d'huile d'olive
5 1/2 tasses de bouillon de poulet
1/2 tasse de crème 35% ou 15% à cuisson
sel et poivre
huile verte à l'estragon et crème pour le service

Huile verte à l'estragon:
1 petit bouquet d'estragon effeuillé
1 tasse de persil plat effeuillé
huile d'olive au goût (au moins 1/2 à 3/4 de tasse)
sel

Mettre les bouquets de chou-fleur dans un plat allant au four. Ajouter oignon, ail, huile, sel et poivre et mélanger. Mettre au four à 400F et cuire 45 minutes en remuant souvent pour faire griller uniformément. Le chou-fleur doit être bien doré et tout à fait cuit pour donner un maximum de saveur (j'ajoute un peu d'eau au fond du plat en cours de cuisson si le fond commence à noircir). Sortir du four et liquéfier au mélangeur avec le bouillon de poulet. Transvider dans une casserole, amener à ébulition, réduire le feu et ajouter la crème. Rectifier l'assaisonnement et servir en garnissant l'assiette d'huile verte en filet et de crème, éventuellement de croûtons.

Huile verte à l'estragon:
Broyer tous les ingrédients en purée lisse en ajoutant de l'huile jusqu'à l'obtention de la texture désirée (ça peut aller de la texture d'un pesto à celle d'une vinaigrette claire). On peut utiliser tel quel ou encore passer le tout dans un chinois étamine pour ne récupérer que l'huile, mais dans ce cas, ajouter plus d'huile et laisser infuser avec les herbes au moins 1 heure. Pour obtenir une huile qui se garde plus longtemps, on doit faire blanchir les herbes très rapidement, puis les refroidir à l'eau glacée et bien les essorer avant de faire le mélange. On peut congeler l'huile dans des bacs à glaçons. L'huile peut ensuite être utilisée pour des salades, pour servir avec un poisson blanc ou des pétoncles grillées ou encore en marinade.

Source: Revue Coup de Pouce, donnée sur le blog de Vivianne, Le plaisir de la table pour la version originale (celle-ci étant modifiée).

5 commentaires:

BaLuCHoN a dit…

J'adore ce potage ! Passe partout, vite fait et bien fait.

Un petit goût sophistiqué, mais qui convient même pour les lunchs !

Superbe présentation ! :)

Malorie a dit…

Tu as bien raison pour la "sophistication" de la chose! Et pourtant... ça reste une recette hyper simple et pas cher!

Marie Gauthier a dit…

Merci Malorie pour ton passage chez-moi tantôt. Je t'ai d'ailleurs répondu sur mon blogue et je viens de passer un très bon moment ici sur le tien. Cette soupe me fait triper et le cocktail de crevettes aussi. Tout-à-fait dans mes cordes ces temps-ci. A bientôt, Marie

blogueencore a dit…

Cette huile est comme une sorte d'émulsion. à tester!!Merci de l'idée!

~nancy~ a dit…

..le rack me tente beaucoup LOL!!

~je vais tester cette tite recette je le sens..

~nancy