jeudi 3 janvier 2008

Irritants post-fêtes





Pour commencer cette nouvelle année, je m'autorise cette petite montée de lait contre tout ce qui m'agace dans ce qui'il advient de mon univers plus ou moins immédiat aux lendemains de ce fameux "temps des fêtes". Après, zipit, je n'en parle plus. Donc, ce qui a un fort potentiel de me taper sur les nerfs dans notre superbe société à partir du 2 janvier (et/ou 26 décembre, dépendament des cas):

Les gens qui se plaignent: ils sont malades, ils sont gros, ils ont une crise de foie (heu... non, le foie ne ressent pas la douleur de cette façon, quand on a mal là, on a mal au ventre car on a trop mangé, point barre), ils ont la pseudo-grippe (un gros rhume, peut-être? À moins que vous soyez allités deux semaines, VOUS N'AVEZ PAS UNE GRIPPE), ils ont une gastro ( deux questions: POURQUOI n'utilisez-vous pas cette fantastique invention qu'est le Purrel? Pas cher, pratique, si vous l'utilisiez tous, vous seriez moins dangereux pour les autres et pour vous. L'année prochaine, c'est ça que je donne à tout le monde à Noël, avant qu'ils m'embrassent et enlêvent leurs bottes, ça fait pas trop impoli non?* Deuxième question: avez-vous mangé le reste de reste de salade de patates de matante chose qu'elle a recyclé de son party de burreau 2006? Si oui, c'est pas une gastro, c'est une intoxication alimentaire. Apprenez à sélectionner ce que vous mettez dans votre bouche, ne mangez JAMAIS le dernier morceau de quoi que ce soit qu'il reste dans le plat de service des amuses bouches mais qui est toujours là durant le digestif, soit il a été tripoté par tous les enfants, soit il est tombé par terre, soit ce n'est pas mangeable, soit toutes ces réponses et en plus, ça fait 5 heures qu'il est sur la table à la merci de mesdames les bactéries patogènes). Bref: Purrelisez votre univers. *

*Note: suite à quelques commentaires sur ce billet, je dois m'incliner bien bas et admettre qu'il semble que ce soit un fort mauvais conseil, ne purrelisez donc pas votre univers mais frottez-le mécaniquement avec un pain de savon régulier. N'oubliez surtout pas d'appliquer ce traitement à vos vieux oncles célibataires, ils vous en serront reconnaissants.





Les allées d'épicerie comme si un un tsunami les avait dévastées le 2 janvier, les madames qui se battent à coup de sacoches avec cap d'acier pour un paquet de poulet format économique et pour les "soldes" de bûches de Noël: HEY!!!! Les épiceries sont resté fermèes 24h, on est pas en temps de guerre! Ciboire, hier, j'ai même pas trouvé de CHAMPIGNONS BLANCS à l'épicerie. Sous prétexte qu'il ne reste dans le présentoir que 20 paquets, la mégère moyenne (oui oui, j'ai mal pris ce très léger incident)en achète 8 paquets pour sa consommation immédiate (?!?) par peur d'en manquer. Sans commentaire.

Les maudits liens à mon adresse courriel vers des sites de régime. Le corps humain ne fonctionne pas comme ça, ok, on ne peut pas le sur-remplir, puis le sur-vider vitesse grand V. Bon, on mange un peu plus dans le temps des fêtes, ok, ça va, après, on a qu'à manger normalement, mieux, sans faire de régime, juste en faisant attention TOUTE L'ANNÉE. Pas de privation, pas de système de points, juste du gros bon sens et À LONG TERME, pas juste la deuxième semaine de janvier, celle où il n'y a plus de restes de tourtières et avant qu'on fasse la première grosse épicerie de l'année et qu'on craque devant les nouveaux chips Choix du président babeurre et olives du Mont Olympe.


Bon, maintenant, après le bâton, la carotte. (Vous allez être déçus, je le sens, surtout si vous vous attendez à une nouvelle recette de crême brûlée qui brûle les calorie...) Un petit exemple de gros bon sens: une bonne soupe aux lentilles corail et aux légumes de fond de frigo (miam miam, dit comme ça...). Simple, bon, nourissant, peu faire office de repas, rapide à faire, se fait en grosse quantité et se congèle, a un goût raffiné car on a eu la bonne idée d'y ajouter quoi? De la cardamome! *
*(note: la cardamome est une épice fabuleuse qu'on trouve en poudre ou en gousse -je préfère la gousse-, elle fait un mariage fort agréable avec le chocolat noir, le riz au lait, la bouffe indienne en général. Sur la photo juste ici, vous en voyez quelques exemplaires, ce sont les machins qui ressemblent à des noyaux d'olives grugés. Ça se trouve en épicerie asiatique, magasin en vrac (comme Merci Vrac au Marché Jean-Talon), épicerie indienne).



Potage aux lentilles corail et à la cardamome

1 c. à thé d'huile d'olive
1 oignon haché
3 carottes en petits dés
2 branches de célery en petits dés
2 gousses d'ail hachées¸
1 branche de thym frais (ou un peu de thym sec)
6 gousses de cadamome
2 litres (8 tasses) de bouillon de poulet (ou oh, quel idée, du bouillon de dinde maison!)
1 tasse de lentilles corail (lentilles rouges)
poivre du moulin

Dans une casserole, faire suer tous les légumes dans l'huile d'olive, mouiller avec le bouillon, ajouter les lentilles, le poivre, la cardamome et le thym, amener à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter doucement de 20 à 30 mn. En principe, pas besoin de plus de sel si le bouillon est assaisonné. Enlever les gousses avant de manger, c'est bon mais c'est surprenant car très parfumé.

Vous pouvez ajouter les légumes de votre choix, comme du poivron rouge ou jaune (vraiment très bon, mais je n'en avais pas), du poireau, du navet, des pommes de terre, de la patate douce, le tout bien entendu en petits cubes. Le persil plat et la coriandre seraient fabuleux avec ce potage.

5 commentaires:

Katia a dit…

Toi aussi tu es dans les soupes aux légumes de fond de frigo ? :)

Juste une chose par contre, concernant le Purrell. Je vais me prononcer en tant qu'étudiante en génie chimique, ayant fait un stage de labo sur les micro-organismes et ayant fait un méga-travail sur la résistance bactérienne dans ma vie antérieure lors de mon Bacc en anthropologie biologique/évolution (il faut vraiment que je cesse d'étudier !!). En gros, le Purrell ainsi que tous les autres produits antibactériens, sont pointés du doigt comme étant une des causes de la résistance bactérienne. Autrement dit, chaque fois que tu utilises du Purrell (et tout autre produit nettoyant antibactérien), tu tues non seulement les mauvaises bactéries, mais aussi les bonnes bactéries qui te protègent des mauvaises bactéries. À force d'utiliser ledit produit, tu fais une sélection "naturelle" des bactéries les plus résistantes ce qui fait qu'éventuellement, ton Purrell n'a servi qu'à garder les bactéries qui réussissent à survivre à l'antibactérien. Évidemment, à ce stade-là, tu as déjà tué toutes tes bonnes bactéries qui auraient pu manger les mauvaises, et celles qui pourraient rester ne sont pas nécessairement adaptées pour manger les mauvaises qui ont survécu. Bref ! Je n'utilise jamais de Purell et le moins possible de produits antibactériens chez moi. Et je n'ai jamais eu de gastro de toute ma vie !

Ceci dit, j'aime bien ton blog. D'ailleurs je t'ai fait une belle pub dans mon dernier billet sur mon blog. Je suis sûre que je vais y trouver plein de belles et bonnes recettes qui me plaisent ! :)

blanche a dit…

C'est un peu plus compliqué que ça mais n'entammons pas un débat...

J'ajouterai seulement que si tu as le choix entre l'eau et le savon ou bien le purell, vas-y pour le lavage de mains classique. Il y a des agents infectieux que l'alcool ne tue pas (les sporulés comme C. difficile, entre autres). Vaut mieux un frottement mécanique pour s'en débarrasser.

Malorie a dit…

Hi hi hi! Tout de même, je suis flanquée de la crème de la crème pour me remettre sur le droit chemin! Une étudiante en génie chimique passionnée de résistance bactérienne et une étudiante en médecine!
Bon, je m'en tiendrai pour mes prochains billets à ma compétence première: la cuisine ;)
Merci Katia pour la pub, je vais aller voir ça!

Anonyme a dit…

J'ai bien rigolé cette fois!

Ca me fait penser à un bon ami, un Doc en chimie à l’allure gothique... Un sacré weirdo ouais, mais sympa... Il disait que de pousser l’antiseptique à l’extrême aurait à long terme un bon côté sur l’épuration de la race… Genre, après la mort des bactéries faibles, la mort des crétins aseptisés…

Mais bon, n’ayant pas de cardamome, je vais trouver autres choses pour mes fonds de frigo…

Anonyme a dit…

Oupsss... ValIsis, de recettes du Québec!