mardi 29 juillet 2008

Spaghettis aux chanterelles, à l'ail confit et au homard

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que j'ai une obsession (en dehors de m'acheter des manteaux...): les champignons sauvages!!!!

Hier soir, j'ai eu la chance de recevoir un sac papier rempli de magnifiques chanterelles de la part de Luc, le papa de Nadine, qui, il semble, ne mange que ça depuis le début de l'été (une autre bonne raison d'apprécier toute cette flotte qui nous tombe dessu depuis un certain temps!) Rhaaaaaa! Que faire? Un risotto? Une omelette? Des pâtes? Incapable de me décider, j'ai laissé le choix à Louis, et, bien entendu, ce sont les pâtes qui ont gagné. On a donc ouvert une bien bonne bouteille, j'ai été généreuse sur le gras, j'ai sorti mes queues de homards congelées dans leur jus il y a quelques temps et j'ai bien salé, résultat: un plat tout de même simple mais goûteux, comme Louis en mangerait à tous les jours.

Parlant de Louis, il a une réaction très drôle quand il aime beaucoup un plat que je cuisine: il se demande combien serait chargée cette assiette dans un bon restaurant, puis il engouffre son plat d'un air réjouit en se disant qu'il est en train d'économiser une fortune.

Hier, Louis, en mangeant, a virtuellement fait assez d'argent pour m'amener moi au restaurant cette semaine, chouette!

(En passant, n'ayez pas peur de la quantité d'ail, une fois confit, il perd de son piquant pour ne garder que son parfum sucré).

Spaghettis aux chanterelles (ou girolles), à l'ail confit et au homard (2 portions)

1 c. soupe d'huile d'olive
1 c. soupe de beurre
6 gousses d'ail émincées grossièrement
200 g de chanterelles (ou girolles)
100 ml de fond de veau ou de vin blanc
100 g de homard cuit, coupé en bouchées
Sel et poivre du moulin
2 c. soupe de coriandre ou persil haché
200 à 250g de pâtes sèches au choix (spaghettis ou linguinis), cuites al dente

Dans un poélon, faire tout doucement confire l'ail avec l'huile et le beurre (l'ail ne doit pas colorer, le laisser très très doucement cuire le temps d'amener l'eau à ébullition pour les pâtes). Monter le feu à moyen-vif et ajouter les chanterelles (ou girolles) ainsi que du sel et su poivre au goût. Quand elles sont cuites, déglacer au vin blanc (ou fond de veau) et faire réduire légèrement.

Ajouter le homard, réchauffer tout juste, puis ajouter les pâtes et la coriandre à la préparation, bien enrober et servir aussitôt.

2 commentaires:

Tiuscha a dit…

Sous le charme... Comme toi, j'adore les champignons sauvages, et avec les pasta, parfait !

Tellou a dit…

hummmm des petites girolles sauvages....avec du homard en plus! Ta recette me met l'eau à la bouche!